Cahors un mort de 18 ans : coup de couteau près de la Préfecture

Photo du Procureur de la République du Lot devant Charlie Hebdo tout est pardonné. Malaise lotois.

Cahors, un mort de 18 ans, d'un coup de couteau reçu près de la place Charles de Gaulle.
Je ne m'exprime pas sur les faits.
Mais sur un point troublant, de malaise : le Procureur de la République du Lot, devant Charlie Hebdo "tout est pardonné".






Quand je note "pose", c'est une déduction.
Est-ce une photo du jour ou Jean-Claude Bonnemère a tenu à illustrer avec cette photo son article sur internet ?...

Cahors 1 mort coup de couteau. Procureur République pose devant Charlie Hebdo "tout est pardonné"

Cahors, un mort de 18 ans, d'un coup de couteau reçu près de la place Charles de Gaulle.
Le Procureur de la République du Lot Frédéric Almendros pose devant Charlie Hebdo "tout est pardonné" pour Jean-Claude Bonnemère de La Vie Quercynoise.

Quand je note "pose", c'est une déduction.
Est-ce une photo du jour ou Jean-Claude Bonnemère a tenu à illustrer avec cette photo son article sur internet ?...


.Je l'ignore.

Je clique très rarement sur un article de la Vie Quercynoise, ma confiance en Jean-Claude Bonnemère étant très limitée.

Vous savez, Jean-Claude Bonnemère, toujours le rédacteur en chef, le porte-parole public de ceux qui reprennent l'insulte
que proféraient les monarchistes contre Léon Gambetta.
Le Jean-Claude Bonnemère du "ce « fou furieux », comme le désignaient certains", qui n'a jamais eu le courage de donner les noms de ces certains.

Naturellement, j'imagine que si Le Procureur de la République du Lot possédait dans son bureau un de mes livres,
monsieur Jean-Claude Bonnemère se serait arrangé pour qu'il n'apparaisse pas sur une photo !

Cette présence de Charlie Hebdo "tout est pardonné" derrière un procureur de la République me semble un "mélange des genres".
Peut-être suis-je le seul à éprouver ce malaise.

Naturellement, j'ai peinturluré cette photo, car le copyright appartient à monsieur Bonnemère.