Jean-Marc Vayssouze-Faure : JMVF soit : Je Me Vois Formidable

Quand on joue sur ses initiales, veut en faire un sigle et un signe, le risque de détournement humoristique existe...


C'est officiel, quand vous lisez JMVF désormais pensez immédiatement, "Je Me Vois Formidable".

PPDA, DSK, NKM, BHL et début 2020, ce fut le lancement de JMVF 2020. Jean-Marc Vayssouze-Faure tentait une entrée fracassante dans le domaine des sigles. Et même des acronymes, ces sigles qui deviennent des termes usuels.

Oui jmvf2020.fr c'était aux municipales 2020, le nom de la liste JMVF2020 - L'avenir en confiance.
Drôle d'avenir drôle de confiance, peut-être.
Mais Cahors fut enchantée, au point d'une nouvelle fois réélire au premier tour, celui qui fut son jeune maire en 2008 et qui semble cultiver l'image du gendre idéal, certes des années 80, même s'il approche la cinquantaine et que ses adversaires nous l'ont décrit dans un état d'ennui manifeste pour un siège qui peut paraître modeste si M. Vayssouze-Faure s'imagine ministre, en se rasant. Oui, il apparaît toujours bien rasé, et la cravate bien nouée.

Ses adversaires ont répondu à Cahors.TV début 2020 et M. JMVF a décliné.
Sûrement parce que les questions de leur dépêche du midi et de leur vie quercynoise lui... suffisent.

JMVF qui semble avoir préparé son avenir, en Marche, en parachutant Jean-Luc Marx, comme 1er adjoint, un ancien préfet qui veut sûrement se faire un prénom dans sa grande famille et dont les parents n'ont pas hésité à lui accorder une référence à deux évangélistes pour contrebalancer la charge Marxiste.

Naturellement, la jeunesse lotoise ne pouvait rester indifférente et rivalisait de détournement de ce JMVF.




Je me suis donc réuni car comme vous le savez, dans ce département, quiconque ose recourir à l'impertinence peut se retrouver "banni de la société" comme l'expliqua monsieur Bonnemère dans leur Vie Quercynoise.
Et il semble que M. JMVF fasse désormais l'unanimité, chez les installés.

On se prépare même à son duel 2022 face à Aurélien Pradié pour le siège de député de notre circonscription.

J'attendais un signe du protagoniste pour terminer cette chronique sur ce sigle. Et il s'est exprimé sur le reconfinement.

"Je Me Vois Formidable" dans sa dépêche du Baylet, du PRG, donc entre amis.
Oui même si M. JMVF menait en début d'année une liste d'union avec ce PRG, je n'ai vu aucune phrase du genre "attention publi-reportage". Oui j'ai dû me connecter sur un site qui ne me plait guère :

JMVF, dans le texte : "Cette décision procède d’une rupture d’égalité qui ne peut perdurer. J’en appelle au bon sens du gouvernement afin de rétablir l’égalité entre le commerce de centre-ville et celui de la périphérie, de même qu’avec les acteurs de la vente en ligne."

S'il s'était exprimé devant moi, ainsi je l'aurais relancé. La rupture d’égalité, vous ne l'avez jamais vue avant, dans la République ? Mais dans leur dépêche, JMVF de conclure :
"Fort de cette conviction, je proposerai en séance du conseil communautaire du Grand Cahors, mercredi 4 novembre, une motion en ce sens afin d’interpeller le gouvernement sur la nécessité d’accélérer la réouverture des commerces de détail."

Whaou. On ignore ce qu'il va se passer à ce conseil communautaire car M. Macron suivant l'union des béni-oui-oui et des béni-non-non a ajouté encore de la confusion dans ce confinement avec des magasins ouverts mais aux nombreux rayons fermés.

JMVF sous ministre des produits essentiels, et chaque soir "Je me vois formidable" viendrait ajuster sa liste suivant les revendications du jour.

Au point où on en est, "Je Me Veux Formidable", oui on peut utiliser le verbe Vouloir à la place de voir,
JMVF donc peut légitimement ne pas se trouver plus mauvais que bon nombre de nettement plus médiatisés que lui.

Quant à Cahors TV, je doute que M. "Je Me Veux Formidable", m'accorde une interview.
Comme M. Pradié d'ailleurs, les deux sont un peu les Communication Opportuniste, Opportunisme Communication de notre département.






Notez un commentaire cadurcien